Il existe des films sur la vieillesse, la maladie et sur les maladies liées à la vieillesse qui ne sont pas chiant à regarder et ne vous donnent pas envie de vous suicider quand vous sortez de la salle (qui a dit Amour de M. Haneke, je n'ai rien dit...mais je l'ai pensé très fort ^_^)

donc on oublie tout ça.... et je vous conseille "Robot et Frank" avec le trop rare mais toujours génial Frank Langella, Susan Sarandon, Liv Tyler et James Marsden ...

L'histoire en quelque mot :

Dans un future proche....

Frank vit seul depuis qu'il est séparé de sa femme (et ça fait un bail) dans sa petite maison au fond des boit, il commence à être vieux et à dérailler quelques peu, le monsieur en question n'est pas encore liquide, si je puis dire, mais sa mémoire commence à lui faire défaut...

Pour l'aider son fils lui achète à grand frais un robot aide soignant spécialisé en assistance gériatrique...

Tout d'abord franchement retissant, Frank, qui n'est pas la moitié d'un grincheux refuse l'aide de "Robot" (il ne lui a pas donné de nom) puis au fil du temps, il réalise que cette petite merveille de technologie qui sais deja faire tout un tas de choses apprends aussi très vite. Pour faire travailler son corps et son esprit (...)

Frank décide de reprendre son ancienne activité avec l'aide de son nouveau partenaire et élève : le cambriolage...

A la fois tendre, drôle et émouvant, Robot et Frank est à la fois un film sur l'amitié (si, si,...) une comédie et un film sur traitant du moment délicat et émouvant où on commence à décliner... Malheureusement passé inaperçu en France le film traite avec sensibilité et humour d'un sujet qui aurait pu être casse gueule mais qui au contraire réfléchir tout en divertissant...

3,5/5