J'ai testé pour vous : TOMB RAIDER (2013)

La jeune Lara Croft petite fille riche fraichement sortie de l'université ou elle étudiait l'archéologie se lance dans une expédition en Asie afin de retrouver le légendaire royaume de la Reine Solaire qui pouvait contrôler les tempêtes. Arrivée dans une zone maritime réputée pour ses disparitions mystérieuses, le navire de recherche qu'elle a affrété et soudain pris dans une tempête monumentale qui coupe celui ci en deux et repousse l'épave sur les cotes d'une ile inconnue pleine de danger ou des milliers d'épaves de navires et d'avions sont déja échouées. Séparée de son équipe Lara va devoir faire le douloureux apprentissage de la survie pour retrouver ses amis et résoudre le mystère de l'Ile...

Avant toutes choses, ce Tomb Raider là n'est pas une Nième suite mais un Reboot - un peu comme l'est la trilogie Batman de Chistopher Nolan pour les 4 films sortis dans les années 90 - en d'autre terme on oublie tout et on recommence à zéro...

On s’éloigne donc de ambiance Indiana Jones et Comics habituelle pour se rapprocher de quelque chose de bien plus roots, plus viscéral comme l''est la série Lost... une source d'inspiration semble t-il omniprésente - dans les designs des décors jungle, vieux bunker japonais de la seconde guerre mondiale mais aussi dans l'histoire elle même - les ennemis que Lara va afronter ressemblent furieusement aux "Autres" de Lost mais bon il y a pire comme référence... il est même surprenant de constater à quel point cette aventure transpire de sueur, de boue, de sang et sent le cadavre pourrit... on est presque parfois aux limites du malsain devant de tels amoncellement de chairs faisandées... Mais Lara qui en aura jamais prix autant plein la gueule au début du jeux reprend vite du poil de la bête... Autre référence on pense au film the Descent : Lara, passé du mode défense au mode attaque et zigouille ses ennemis à l'arc sans le moindre état d'ame non sans avoir pataugé dans des lacs de sang et s'être prix quelque bout de ferraille dans le bide (elle cautérisera sa blessure au fer chaud...)

Moins axé énigmes à mécanisme cet épisode reboot qui mise avant tout sur l'agilité et l'action primale étonne par sa noirceur mais aussi par la beauté de ses décors...

En général pas trop difficile au niveau du gameplay, risque d'en énerver plus d'un à cause de certains passages que je qualifierait de "casse couilles" ou il faudra appuyer rapidement et dans un un ordre très précis sur une série de touche sous peine de recommencer encore et encore une action - ses passages, peut être destiner a allonger artificiellement la durée du jeu (une technique malheureusement très à la mode en ce moment) en gaveront plus d'un...

Autre sujet qui fâche : les bugs, en effet un Tomb Raider sans bugs n'est pas un Tomb Raider... soyons honnêtes ils sont très peu nombreux mais chiant - je n'ai pas constaté de gros problèmes de maniabilité ou de caméra - par contre certaines textures d'eau son par moment "curieuses" et quelques scènes cinématiques en 3D temp réel son parfois gâchées par du des problèmes de clipping (la camera passe a travers des objets pour arriver dans un vide virtuel) ou des problème de texture... mais c'est relativement rare.

Je tient aussi à saluer la qualité du doublage français, et tout particulièrement la très bonne performance d'Alice David qui interprète une jeune Lara très convaincante (le reste du casting est aussi excellent, mais Alice David est vraiment une révélation dans ce role...)

En conclusion "Retour" réussit pour Lara Croft. A quand la suite ? ? ?

18,5/20

A noter qu j'ai testé le jeu sur mon pc perso en directX 9 sous windows XP pro sp3 qui date de 2008, en détail maximum (a part une option pas très utile que j'ai désactivé) et que le jeu tournait très bien...

 

Ma config :

Carte mère Asus P5Q PRO
Processeur Intel Pentium Quad Core 9450 (?)
4 Go de Ram Gskill
Carte graphique Ati Radeon HD4850 512Mo Dram
systeme : Windows XP Pro Sp3